Une autre improvisation sur Carme

Voilà un projet qui a fait tout un petit voyage.. Au départ, j’étais plutôt sur une chemise blanche toute simple, toujours sur le modèle de Carme de Pauline Alice. Après deux autres blouses (une ici, une ici) je n’allais pas m’arrêter en si bon chemin ! Et en cours de route l’idée m’est venue d’ajouter un peu (un peu !) de dentelle. Bon ok je me suis un peu emballée !! Voilà le résultat : un chemisier très romantique (ma grand mère approuverait totalement ! Haha, bah oui des fois ça arrive) et tout en délicatesse, très « work compatible », que je vais porter souvent.

Je n’ai pas eu à composer avec le patron en le découpant en plusieurs pièces, j’ai juste posé la dentelle là où je voulais. Il y en a deux sortes (une plus fine pour le col et les manches). Pour laisser jour à travers le ruban, j’ai découpé le tissu derrière la dentelle. Comme celle-ci était suffisamment épaisse, j’ai fait deux petits ourlets avec le tissu derrière. Attention c’est un peu fastidieux !

Sketches-2

Sketches

 

Le tissu est un coton d’aspect un peu satiné au rayon « chemises » de Tissus Reine. La dentelle vient de la mercerie Saint Pierre, mais je vous conseille, si vous êtes plutôt dans le coin de République, d’appeler la patronne d’Eurotissus (la boutique dont je parle dans cet article) : si vous lui demandez, elle peut vous amener des tas d’articles de mercerie de son autre magasin « stock » vers Massy, à prix complètement cassés. Il suffit de dire au téléphone que vous cherchez du ruban de dentelle blanche de telle épaisseur et de tel style, elle vous amènera le lendemain en boutique ce qu’elle aura trouvé et vous pourrez choisir. J’étais déçue de ne pas avoir la combine avant, ça m’aurait couté beaucoup moins cher !

J’ai apporté trois modifications au patron. J’ai agrandi un peu le col devant : on voit que la patte de boutonnage est plus courte, et au final je ne poserai pas de bouton. Si j’avais su avant que les rubans serait disposés en V (eh oui ce n’était pas l’idée première), je ne l’aurais même pas cousue cette patte ! Deuxième modif, j’ai coupé le bas de la chemise : en ligne droite, abandonnant la forme liquette, et plus court. J’ai aussi réduit l’épaisseur des poignets : après avoir essayé la forme froncée proposée par la patron (ICI), j’ai décidé que là on tombait vraiment complètement dans le gnan-gnan et j’ai opté pour une version plus sobre.

Voilà j’espère que ça vous plait ! 🙂

Petites broutilles carme improvisation - 3
Petites broutilles carme improvisation - 1

Petites broutilles carme improvisation - 4

Petites broutilles carme improvisation - 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *